Avis d’organisation du concours  d’accès au cycle de formation de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Administration

L’École Nationale Supérieure de l’Administration (ENSA), conformément aux dispositions de la loi n° 038.13 relative à sa création et à ses textes d’application, organise le 26 et 27 novembre 2016 le concours d’accès au cycle de formation initiale dont le nombre de places est fixé à 40.

Le concours est ouvert aux :

  • Candidats fonctionnaires, âgés de 40 ans au plus à la date du concours, titulaires dans un cadre classé à l’échelle de rémunération n°11 ou à un cadre assimilé et justifiant d’une ancienneté d’au moins deux ans en cette qualité.
  • Candidats non fonctionnaires, âgés de 35 ans au plus à la date du concours, titulaires d’un diplôme donnant l’accès à l’échelle de rémunération n°11 ou cadre assimilé.

1-Le dossier de candidature doit comprendre les pièces suivantes :

  • Une copie de la carte Nationale d’Identité ;
  • 2 photos d’identité du candidat ;
  • 2 lettres de motivation, l’une en langue arabe et l’autre en langue française dans lesquelles le candidat est appelé à expliquer ses motivations et son ambition ;
  • Le curriculum vitae (CV) ;
  • Copies légalisées des diplômes et certificats nationaux ou équivalents obtenus par le candidat.

En outre, les candidats fonctionnaires doivent compléter leur dossier de candidature par :

  • Une autorisation explicite à passer le concours de l’ENSA, émanant de l’autorité administrative dont relève le candidat ;
  • Une pièce administrative justifiant l’ancienneté d’au moins 2 ans à l’échelle de rémunération n°11 ou cadre assimilé.

Les dossiers de candidature doivent être adressés au Directeur Général de l’ENSA ou déposés directement  au secrétariat de la Direction Générale à l’adresse suivante : 1 Avenue de la victoire Rabat – BP 165 Code Postal 10060 Rabat  et ce  avant le 4 novembre 2016.

La liste des candidats retenus après la présélection sur dossier sera affichée au siège de l’ENSA, sur son site Web : www.ensa.org.ma et  sur le portail des services publics www.service-public.ma

Lesdits candidats seront convoqués pour subir les épreuves.

2- La structure du concours

Trois épreuves écrites d’admissibilité

  • Une première épreuve de dissertation sur un sujet d’ordre général traitant de questions nationales ou internationales, programmée le samedi 26 novembre 2016 à 8H.
  • Une deuxième épreuve portant sur la rédaction d’une note de synthèse à partir d’éléments d’un dossier, programmée le samedi 26 novembre 2016 à 14 H.

Les candidats seront tenus de rédiger l’une des deux premières épreuves en langue arabe et l’autre en langue française (selon leur choix).

  • Une troisième épreuve relative à une étude de cas portant sur une problématique de gestion publique, programmée le dimanche 27 novembre 2016 à 8 H.

Deux épreuves orales d’admission

  • Un entretien individuel avec les membres du jury portant sur le cursus ou le parcours du candidat et ses différentes expériences professionnelles et extra-professionnelles ;
  • Une épreuve orale collective qui met en situation au moins trois candidats pour débattre d’un sujet ou d’une problématique proposée par le jury.

Des informations plus détaillées sur le concours d’accès à l’ENSA ainsi que sur le cycle préparatoire sont disponibles sur le site de l’Ecole www.ensa.org.ma

Pour rappel, la mise en place de l’ENSA, née de la fusion de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) et de l’Institut Supérieur de l’Administration (ISA) procède de la volonté de mise en place d’un dispositif de formation devant accompagner les réformes et les dynamiques de transformation à l’échelle de l’administration publique nationale et territoriale.

Le cycle rénové de la formation initiale, portant sur une  durée de 24 mois dont 6 mois consacrés aux stages pratiques, a pour vocation de former des cadres à haut potentiel en capacité d’accomplir les missions de conception, de planification, de suivi et d’évaluation des programmes et des politiques publiques dans différentes administrations , établissements publics  et collectivités territoriales.

Le cycle de formation est sanctionné par l’obtention du diplôme de l’école donnant accès, entre autres, à la haute fonction publique.